CODERST: 6 voix « contre », 8 voix « pour »

Le CODERST (COnseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques) du 12 juin avait à l’ordre du jour la demande d’autorisation de la centrale à enrobé et a collecté 6 voix « contre » et 8 voix « pour ».
Des représentants de nos associations ont pu être auditionnés durant la séance. Même si cela a permis de sensibiliser les membres du conseil aux risques encourus par une telle implantation, cela n’a pas suffit à faire fléchir l’avis final du conseil qui sera communiqué à la Préfecture comme étant favorable. La balle est désormais dans le camp de Mr le Préfet qui devra prendre une décision finale.

A lire dans la presse:
« Centrale d’enrobé de Replonges: le Coderst partagé » – Le Progrès, 13/06/2014

Publicités