3 282 signatures contre la centrale remises au maire de Feillens

Compte-rendu de réunion rédigé par Michelle Duby, présidente de Bien Vivre à Feillens.

Vendredi 21 Mars, nous avons remis officiellement à Guy Billoudet, maire de Feillens une copie de la pétition remise au préfet le 20 décembre (2 370 signatures) et une copie de celle qui a été signée par les Feilllendis depuis le début janvier qui est forte 912 signatures supplémentaires. Il a d’abord refusé que la presse assiste à cette remise. Etaient présents Florent Catherin, Nathalie Duby, Martine Joly, Michelle Duby, Annie Burignat , Michel Galland, et Rolande Boutin.

Billoudet

Nous lui avons demandé de clarifier sa position par rapport à l’installation de la centrale à cet endroit-là et comment il s’associerait à nous devant le préfet. En tant que maire de Feillens, sa  réponse fut « Je défends la position déterminée par le vote de mon conseil municipal ». Viendrez-vous avec nous chez le préfet? La seule réponse est qu’il verrait le préfet et que de toute façon la balle est dans le camp du CODERST. Notre réponse : elle est dans les mains du préfet qui consulte  le CODERST. Le maire a beaucoup insisté sur le rôle de la DREAL (exDRIRE) : pourquoi cette administration là et pas les autres?

Après avoir souligné que nous avions souhaité sa présence à la réunion publique où il aurait été intéressant qu’il nous dise son revirement par rapport à sa position de président de la communauté de communes, il a souligné son incapacité à être présent ce soir là puisqu’il avait accompagné de jeunes agriculteurs au salon de l’agriculture. Rien n’empêchait qu’il délègue son premier adjoint, celui-ci  n’avait manifestement reçu aucun mandat  puisque la lettre d’excuse ne l’annonçait pas et que présent, il n’est pas intervenu.

Une discussion très désordonnée s’en est suivi où nous avons souligné que  nous ne pouvions éviter de lui demander pourquoi le président de la communauté de communes avait autant soutenu ce projet. Il nous  a été rétorqué que cette installation avait été déterminée à l’unanimité des conseillers communautaires, que c’est pour le développement économique. Au droit de décision de la communauté nous avons répondu que nous avions le droit de défendre notre santé et nos activités.

Engagés dans un dialogue de sourds où nous avons été, plusieurs fois les uns ou les autres priés  de bien vouloir être honnêtes, ce qui suppose que nous étions accusés d’être malhonnêtes, nous avons interrompu le débat sans avoir obtenu le soutien du maire pour aller rencontrer le préfet et encore moins celui du président de la communauté de communes.

Publicités

Une réflexion au sujet de « 3 282 signatures contre la centrale remises au maire de Feillens »

  1. Ping : Les dernières nouvelles en bref | Collectif Riverains 01

Les commentaires sont fermés.